rivera_affiche

Diego Rivera, La période cubiste à Bordeaux  doit être maintenue

 

Ann_e_du_Mexique_2011

 

 

Du jeudi 10 mars 2011 au dimanche 5 juin 2011, le Musée des beaux-Arts de Bordeaux présente, un aspect peu connu de l’oeuvre de l’artiste mexicain Diego Rivera (1886-1957), sa période cubiste à la galerie des beaux-arts. Diego s'est désinteressé du cubisme vers 1918 et se tourne vers le Muralisme.

 

Peintre symbole de la nation mexicaine, Diego Rivera est célébré pour les gigantesques fresques murales des édifices publics de Mexico, mais aussi de Detroit, San Francisco ou New York. Pendant la Première Guerre mondiale, des artistes comme Juan Gris ou Picasso ont continué à créer, développant leur vision théorique du cubisme, prétexte à de rudes échanges. Diego Rivera fait partie de leur groupe et se lie d’amitié avec Picasso (1881-1973). Il rejoint leur projet esthétique et s’adonne au cubisme avec conviction. Avec Lhote (1885-1962), le Bordelais, Rivera va jusqu’au bout de l’expérience cubiste, s’intégrant pleinement dans cette modernité qui leur permet de conceptualiser leur projet et de l’imaginer à une dimension architecturale, sans pour autant renoncer à la lisibilité du sujet.

A noter, que parmi les grands muralistes, Diego Morales élève de Diego Rivera en son temps, a inauguré une grande fresque murale en mai 2010 à Miami.

 

cbd97f2df7cb3d4b1e77c10c26447