Avant de partir en vacances, il reste plein de légumes, ou alors sur place  il n'y a pas  grande marmite..

Mais si vous avez un four et un grand plat alors  vous pouvez faire comme moi la ratatouille au four de Lambert Wilson.

Rataouille au four Janemexique P1000507

 

Sauf que je n'avais pas lu la chronique du célèbre critique gastronomique... François Simon,  la porte de son four s'est verouillée pendant deux heures. Il a eu de la chance, c'est juste le bon temps de cuisson, parce que notre cher Lambert parlait d'une heure et de mettre la viande à cuire en même temps !

Borroughs 2012 Londres 094

Un peu l'histoire des trains qui se croisent, à quelle heure, j'enfourne le gigot si la température est retombée ?

Si comme moi, vous n'avez pas l'intention de rester l'oeil collé au hublot, qu'en plus vous ayez une grande tablée,  alors c'est :

Pratique, on coupe tout ce que l'on a, on met des herbes, le tout dans un grand plat, de l'huile d'olive on chauffe le four à fond, et on laisse la première demi-heure à 180, puis on baisse et on laisse cuire et compoter.

  • Prenez des légumes plus petits, qui seront savoureux, mais ils cuiront plus vite.
  • Coupez tout en gros morceaux
  • Doublez les quantités prévues pour 4, au moins il en restera.
  • Mettre un peu d'eau ou de coulis de tomates, au fond du plat
  • Surveillez bien les 30 premières minutes à fond, pour éviter le dessechement couvrez avec de l'alu.
  • Puis baisser à 4 et (aller à la plage non y a des risques) laisser confire 

Perso je vous conseille de cuire la viande à part des légumes, car la température est différente sauf en cuisson lente.

  • Si vous ajoutez un gigot de 2k on compte 15mn par livre, environ 1h15 pour un poulet de 1.5k mais 1h30 pour 2 kilos et seulement 20mn pour une selle d'agneau rosé

Sinon c'est bon, surtout avec un trait de vinaigre à la fin (balsamique).

Allez je vous copie l'article,

C'EST AU QUART DE TOUR que démarre Lambert Wilson dès qu'on lui parle cuisine. Entre la blanquette de lotte et une ratatouille «pour fainéants», il a opté pour la seconde. Il la fait en toute occasion, surtout l'été, que ce soit en plat solo ou pour accompagner de l'agneau ou un poulet rôti.

MUNITIONS: tomates, bien entendu, et courgettes, aubergines, carottes, oignon, ail, thym, coriandre, une belle huile d'olive et, à la rigueur, une pointe de vinaigre de Xérès pour scander le tout.

PLAN D'ATTAQUE: Lambert Wilson préconise de couper en gros morceaux les légumes: les courgettes et les oignons en quatre, la tomate en deux... On prend un grand plat à four, on place ses légumes, arrose le tout à l'huile l'olive. Démarrage plein pot avec la température à fond pendant une bonne demi-heure. Avoir toujours un œil dessus... Dans le même temps, on peut faire rôtir son poulet. La cuisson totale des légumes avoisine une bonne heure. Ils sont alors idéalement confits, presque compotés, et le plat est divin s'il est bien assaisonné...