• 4 quartiers d'ail - 6 gros oignons - 1 ou deux boîtes de tomates pelées - une grosse tête de chou- 6 carottes - 2 poivrons verts - 1 céleri - 3 litres d'eau  - 2 cubes de bouillon dégraissé de poule * - 2 cubes de bouillon dégraissé de bœuf *.

Il suffit de couper les légumes en morceaux plus ou moins grands, de les déposer dans une cocotte, de les recouvrir d'eau et de laisser mijoter le tout jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

Cette soupe s'appuie sur les récents travaux de chercheurs ayant prouvé l'action amaigrissante à long terme de la soupe à morceaux.
Elle est extrêmement rassasiante et la présence des morceaux non mixés baignant dans le bouillon explique les raisons de son efficacité.
Cette cohabitation au sein d'un même aliment d'éléments solides et liquides impose une inégale vitesse de traversée du tube digestif.
Les morceaux solides, retenus dans l'estomac jusqu' à totale désintégration, finissent par le distendre et générer un rassasiement de type mécanique.
Le bouillon, liquide, traverse beaucoup plus vite l'estomac et se retrouve dans l'intestin grêle où ses éléments nutritifs stimulent les récepteurs de paroi et génèrent une satiété chimique.
Rassasiement mécanique par distension de l'estomac et satiété métabolique de l'intestin grêle conjuguent leurs effets pour réduire vite, notablement et durablement la faim.

 

** L'intérêt de la soupe réside en ce qu'elle n'est pas mixée, mais un régime monomaniaque n'est pas la méthode idéale.