Petit edit de 2014, lu dans le Parisien : A l'occasion de l'ouverture du Salon de l'agriculture, à Paris, le ministre de l'Agriculture a entrouvert, avec ce grain de riz, la porte aux OGM de deuxième génération, développés depuis 1998.

C'est au détour d'une interview sur RTL que Stéphane Le Foll a cité l'exemple de cet aliment enrichi en bêtacarotène, commercialisé par le groupe Syngenta (ex-AstraZeneca) et cultivé, notamment, aux Philippines. « Le riz doré, dans lequel on augmente la teneur en vitamine A, est absolument nécessaire pour lutter contre la cécité », a-t-il lâché. Pour ce genre de cas, un « vrai débat mériterait d'être organisé ». Un exemple choisi, d'après l'entourage du ministre, pour lancer « un message d'optimisme aux chercheurs », car sa culture n'est pas envisagée en Europe pour l'instant -- aucune demande d'autorisation n'existe. Mais le mot est lancé... Et bruisse dans les allées du salon depuis quelques jours. 

"Greenpeace estime que le 'riz doré' est une manière irresponsable et dangereuse de résoudre les déficiences en vitamine A (VAD). Le 'riz doré' ne s'adresse pas aux causes sous-jacentes des VAD, qui sont principalement la pauvreté et le manque d'accès à une nourriture variée. Parce qu'il encourage une alimentation basée sur un seul aliment de base au lieu d'une augmentation de l'accès à des légumes riches en vitamines, le 'riz doré' , pourrait, s'il est introduit à grande échelle, exacerbé la malnutrition et au bout du compte compromettre la sécurité alimentaire",

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/organisme-g%E9n%E9tiquement-modifi%E9/ogm-du-riz-dore-aurait-ete-teste-sur-des-enfants-chinois_art26523.html
Copyright © Gentside Découverte

"Greenpeace estime que le 'riz doré' est une manière irresponsable et dangereuse de résoudre les déficiences en vitamine A (VAD). Le 'riz doré' ne s'adresse pas aux causes sous-jacentes des VAD, qui sont principalement la pauvreté et le manque d'accès à une nourriture variée. Parce qu'il encourage une alimentation basée sur un seul aliment de base au lieu d'une augmentation de l'accès à des légumes riches en vitamines, le 'riz doré' , pourrait, s'il est introduit à grande échelle, exacerbé la malnutrition et au bout du compte compromettre la sécurité alimentaire",

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/organisme-g%E9n%E9tiquement-modifi%E9/ogm-du-riz-dore-aurait-ete-teste-sur-des-enfants-chinois_art26523.html
Copyright © Gentside Découverte
"Greenpeace estime que le 'riz doré' est une manière irresponsable et dangereuse de résoudre les déficiences en vitamine A (VAD). Le 'riz doré' ne s'adresse pas aux causes sous-jacentes des VAD, qui sont principalement la pauvreté et le manque d'accès à une nourriture variée. Parce qu'il encourage une alimentation basée sur un seul aliment de base au lieu d'une augmentation de l'accès à des légumes riches en vitamines, le 'riz doré' , pourrait, s'il est introduit à grande échelle, exacerbé la malnutrition et au bout du compte compromettre la sécurité alimentaire", explique l'ONG dans un communiqué publié sur son site.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/organisme-g%E9n%E9tiquement-modifi%E9/ogm-du-riz-dore-aurait-ete-teste-sur-des-enfants-chinois_art26523.html
Copyright © Gentside Découverte

 

Non mais franchement après les huiles aux OGM, de chez Huilor c'est fort et  les nouilles de riz de Tang, que vous aviez peut-être évitées, si vous aimez le riz Tonton Ben américain ou Tonton Benz allemand, c'est tout bon !

Rien que la liste des magasins ci-dessous me permet de savoir où je ne ferai pas mes courses.

Je suis bien contente, je n'en achète jamais du riz américain !

Pour la première fois dans toute ma vie, ce soir j'ai contribué aux finances de Montesanto, j'ai acheté une boite de mais blanc sans OGM de la marque du Monsieur qui rend tout vert.

Ceux et celles qui ont répondu Monsieur Pandan ont perdu.

Nan je ne vous dirais pas son nom, il serait trop content, mais c'est juste pour voir la tête du maïs dans la boite. Faut pas chercher pourquoi, moi non plus je ne le sais pas, une impulsion compulsive....

Du riz américain long grain contenant des traces de l'OGM LL 601, interdit dans l'UE, a été vendu et consommé en France. Sur 19 prélèvements effectués chez 18 importateurs français de riz américain, 7 se sont révélés positifs, a-t-on appris mercredi.

Les lots prélevés étaient destinés au commerce "et entre-temps ont été sûrement vendus", selon une source proche du dossier. Les distributeurs devront rappeler le riz déjà vendu et retirer de la vente les lots suspects

La Commission européenne avait décidé le 23 août d'exiger un certificat attestant l'absence d'OGM pour les importations de riz long grain américain dans l'UE, suite à l'annonce par Washington de la découverte, dans des échantillons, de traces d'une protéine génétiquement modifiée non autorisée en Europe et jamais commercialisée officiellement dans le monde.

Bruxelles attend toujours des éclaircissements des Etats-Unis sur les lots de riz américain contaminé par cet OGM dont la présence a été signalée ces jours-ci en France mais aussi en Allemagne, en Suisse et en Suède.

La Fédération européenne des meuniers de riz, qui représente 90% du commerce de ce produit dans l'UE, a pour sa part annoncé que, sur les 162 échantillons qui se sont révélés positifs en utilisant un des deux tests de détection des OGM, 33 ont révélé la présence de la variété LL601.

"Il ne faut pas exclure" que des produits contaminés aient été consommés,  mais les démarches de retrait ont été entreprises rapidement", a assuré mercredi Jérôme Bédier, président de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution.

Le système de traçabilité, obligatoire, permet en effet aux distributeurs de savoir à qui a été vendu le produit. Les lots incriminés seront détruits ou retournés aux fournisseurs.

Le point chez les grands distributeurs
Les groupes de distribution Auchan, Casino et Monoprix affirment qu'aucun produit (paquets de riz, plats cuisinés, etc.) vendu dans leurs magasins ne contient des OGM.

Les Centres Leclerc, leader du secteur de la distribution en France, précisent que les fournisseurs s'engagent par écrit sur l'absence d'OGM dans les produits qu'ils fabriquent. Depuis que l'alerte a été donnée le 23 août au niveau européen, "un seul fournisseur n'a pas été en mesure de nous fournir cette confirmation. Par mesure préventive, nous avons retiré de la vente les deux produits venant de ce fournisseur".

Chez Les Mousquetaires (enseignes Intermarché, Ecomarché et Netto), "tous les produits contenant du riz américain potentiellement contaminés sont retirés de la vente".

"Dans l'état actuel de nos investigations, tous les industriels qui nous fournissent nous ont assuré qu'il n'y avait pas de riz OGM incriminé dans les produits qu'ils nous livrent", a indiqué pour sa part Système U (Marché U, Hyper U, Super U).

Par mesure de précaution, Carrefour a également retiré de la vente tous les produits pouvant être concernés. "Ces produits sont actuellement progressivement remis en rayon, dès lors que les fournisseurs transmettent les certificats attestant de l'absence formelle de riz OGM", ajoute le groupe.

Les verts dénoncent l'invasion OGM
Les Verts ont dénoncé mercredi "l'incapacité des autorités à assurer la sécurité alimentaire de l'Union Européenne" après la découverte par la France et la Suède de riz OGM en provenance des États-Unis,  estimant que "l'invasion OGM a commencé".

Dans un communiqué, Sergio Coronado, porte-parole, rappelle que du riz OGM a été détecté en France la semaine dernière dans des nouilles vendues dans une chaîne de magasins asiatiques, et que maintenant, "du riz OGM en provenance des Etats-Unis a été découvert en France et en Suède".

Tout en rappelant qu'"ils ne sont pas contre la recherche sur les OGM en milieu confiné", les Verts "réaffirment leur refus d'utiliser des OGM dans l'alimentation au nom de la sécurité alimentaire".

La Suisse retire de la vente du riz américain Le LL601 trouvé aussi en Allemagne Le riz OGM LL601

La Suisse a décidé mardi de retirer de la vente du riz américain après la découverte par Migros de traces d'OGM LL601, dans certains échantillons de ce produit.

La contamination a été décelée par des analyses commandées par Migros, un des principaux distributeurs Suisse, auprès de son laboratoire, a précisé sa porte-parole Monica Glisenti confirmant une information de la télévision suisse alémanique.

Bien que n'ayant rien trouvé dans ses analyses, Coop, autre distributeur suisse, a aussi décidé de ne plus vendre le riz incriminé, car le risque d'impuretés ne peut être complètement exclu, a indiqué mardi Coop dans un communiqué.

La concentration d'OGM mesurée s'élevait à 0,01%, soit en dessous de la valeur tolérée légalement (0,9%), mais comme le gène en cause (LL601) est interdit, la Mirgos a aussitôt bloqué la cargaison concernée, qui contenait près de 1500 tonnes de riz, a précisé la porte-parole.

Le riz long grain provenant d'autres stocks continuera à être vendu. Les grands distributeurs attendent désormais les instructions de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Le riz américain génétiquement modifié de type LL601, interdit en UE, a été retrouvé dans l'Etat régional allemand du Bade-Wurtemberg (sud-ouest), ont indiqué mercredi les autorités locales, un jour après l'annonce de la découverte de ce même produit en France et en Suède.

Le riz  doit être retiré de la circulation.

La marchandise incriminée provient d'un moulin situé à Gelsenkirchen (ouest), a précisé le ministère régional de  l'Agriculture.

Depuis mardi, le discounter Aldi a retiré de ses rayons le riz suspect dans le nord de l'Allemagne, dans la région de Berlin et en Thuringe (est). Une autre chaîne allemande de supermarchés, Edeka, a aussi retiré de la vente le produit incriminé dont la présence a été confirmée par des analyses.

Plusieurs Etats régionaux allemands font analyser diverses variétés de riz.

Un expert de l'Office allemand de recherche alimentaire à Karlsruhe (sud-ouest), Klaus-Dieter Jany, a estimé qu'il y avait eu "vraisemblablement un croisement: via l'envol du pollen dans les airs d'autres sortes de riz ont été contaminés par le LL601".Washington avait fait savoir à la Commission le 18 août dernier que des traces d'un riz génétiquement modifié LL601 non autorisé avaient été découvertes dans des échantillons à usage commercial, tout en minimisant la contamination.

Des tests effectués par la firme pharmaceutique Bayer avaient permis de découvrir des grains de ce type au Missouri et en Arkansas, une première aux Etats-Unis.

Le riz OGM LL 601, interdit dans l'UE, a été "inventé" par Aventis CropScience, une entreprise achetée par Bayer en 2002.

Le développement de cet OGM a été arrêté en 2001, a indiqué mardi un responsable de Bayer, ce qui semble indiquer que les semences ont été illégalement utilisées plusieurs années après leur production.

L'UE a importé 300 000 tonnes de riz américain l'an dernier, dont 85% de la variété à grain long, et n'autorise aucun OGM de riz, même si elle a donné son feu vert à la commercialisation de variétés de maïs et de colza génétiquement modifiés.Autres articles révelant 7 échantillons positifs, après les nouilles de Riz aux OGM retirées des magasins asiatiques.