rabanos2Si d'aventure, vous passiez les fêtes de Noêl au Mexique, il est un festival éphémère, qui se tient le 23 décembre de chaque année à Oaxaca de Juarez et ce depuis 1897.

Il s'appelle :  la Noche des Rábanos ou le Festival de la nuit des radis et  attire beaucoup de visiteurs sur le Zocalo, en raison de son ambiance animée : comida et musica.

Mais plus traditionnellement, cette nuit est liée à la religion, en ce que les habitants se rendaient à l’église le 23 décembre, pour assister à la Misa de Gallo et Vigiles de Noël.

La messe du Coq est la messe de Minuit.  Comme à la veillée de Pâques, on a pris l'habitude dans diverses églises de commencer par une vigile diverses solennités, notamment, en premier lieu, la Nativité du Seigneur et le jour de la Pentecôte. Cette coutume doit être conservée et encouragée, suivant l'usage propre à chaque Eglise. Là où existe éventuellement l'habitude de rehausser par une vigile d'autres solennités ou des pèlerinages, on observera les règles générales données pour les célébrations de la parole de Dieu. Les Pères et les auteurs spirituels ont très souvent exhorté les fidèles, et surtout ceux qui mènent la vie contemplative, à la prière nocturne qui traduit et stimule l'attente du Seigneur qui reviendra : " Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : voici l'époux qui vient, sortez à sa rencontre " (Mt 25, 6) ; " Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, le soir, à minuit, au chant du coq ou le matin, de peur que, s'il vient à l'improviste, il ne vous trouve endormis " (Mc 13, 35). Ils sont donc dignes d'éloge, tous ceux qui conservent à l'office de lecture son caractère nocturne. http://cnpl.cef.fr/PTP/PGLH2.htm

Après la messe ils se rendaient au marché des Vigiles tenu sur l’ancienne Place d’Armes, pour  y acheter du poisson sec salé, menu traditionnel des Vigiles de Noël, ainsi que des légumes qui venaient des  maraîchers de la paroisse de  l’église  Trinidad de las Huertas.

Pour le plaisir des yeux et rendre leurs étals plus jolis, les maraîchers commencèrent à sculpter des radis, et à les transformer en petites œuvres d’art avec des petites feuilles de chou-fleur et petites guirlandes et couronnes faites d'oignons tendres, des fleurs et toutes sortes de légumes.

Le succès fût tel, que les maîtresses de maison en vinrent à acheter ces sculptures, pour en orner leurs tables. Ces créations sont très nombreuses et très imaginatives et dénotent une habileté extrême. Elles représentent des personnages, animaux, danseurs ou les rois mages, les saints, Dias de Muertos,  la nativité. Il  n’y a pas de limite à la création, d’autant que les radis (non consommables) peuvent mesurer jusqu’à 50 centimètres.

Depuis ce concours  (prix et diplôme)  se tient traditionnellement chaque année, le 23 décembre,  les fleuristes y assistent également avec deux catégories : celle de la fleur Immortelle ou Siempre Viva (fleur de la région qui se dessèche naturellement) et celle du Totomoxtle qui est la cascara ou la feuille qui couvre l'elote ou le mais.

Il nécessite deux mois de préparation, mais les légumes ne sont sculptés que trois jours à l’avance, car périssables, et en fin d’après-midi, les juges viennent désigner les premiers.

La photo que je trouve assez originale est issue de ce site : http://www.jamesroe.com/rural/rabanos.jpg

Plus de photos :http://www.aquioaxaca.com/fiestas/rabanos.htm